Messes difficiles

Missa Gross senen - Missa L'ardant desir

18,00

1 CD

Cut Circle

Jesse Rodin – direction artistique

Emily Zazulia – collaboratrice scientifique

Sonja DuToit Tengblad – superius
Jonas Budris – altus
Bradford Gleim – ténor
Paul Max Tipton – basse

Wishlist


Description

Qu’est-ce qui rend une œuvre musicale difficile ? Cet album présente deux fascinantes messes polyphoniques du XVe siècle, techniquement ambitieuses, historiquement importantes et inédites au disque ; elles sont ici interprétées par un ensemble fort d’une nouvelle approche conçue pour honorer la variété et l’inlassable intensité de la musique. Les deux œuvres se distinguent par leur complexité notationnelle. Elles sont également exceptionnelles par l’habileté qu’elles requièrent des interprètes : on y trouve des rythmes époustouflants, des contrepoints complexes et de longues phrases mélodiques. Plutôt que d’atténuer ces défis avec un grand ensemble et une acoustique généreuse, cet enregistrement les renforce : une voix par partie, des tempi énergiques, une captation proche et un minimum de réverbération. Cette approche ne pardonne aucun écart, mais avec des voyelles claires et une technique vocale flexible, elle présente l’avantage de permettre à la musique d’advenir avec une authenticité et une clarté peu communes.

  1. Missa Gross senen - Kyrie
  2. Missa Gross senen - Gloria
  3. Missa Gross senen - Credo
  4. Missa Gross senen - Sanctus
  5. Missa Gross senen - Agnus Dei
  6. Missa L'ardant desir - Kyrie
  7. Missa L'ardant desir - Gloria
  8. Missa L'ardant desir - Credo
  9. Missa L'ardant desir - Sanctus
  10. Missa L'arand desir - Agnus Dei

PODCASTS

Informations complémentaires

Poids 140 g
Dimensions 12 × 12 cm

6 avis pour Messes difficiles

  1. Rick Anderson – CD HotList

    « The result is a breathtakingly impressive and beautiful musical document, one that lays the complexity of the music out for all to hear while also making clear how exceptionally beautiful it is. As they always do, Cut Circle perform with a bracing mix of precision and passion. »

  2. Serge Martin – Le Soir

    « Rythmes époustouflants, contrepoints complexes et longues phrases mélodiques, ces oeuvres anonymes s’imposent par leur intensité et leurs exigences. Des qualités qui conviennent à merveille aux aventuriers Cut Circle qui, à une voix par partie, nous offrent une lecture au scalpel qui passionne ou intrigue à chaque instant. »

  3. Hans Reul – GrenzEcho

    « Rodin steht für eine stets sehr klare, fast analytisch wirkende Interpretation, die dennoch der emotionalen Intensität dieser höchst anspruchsvollen Werke gerecht wird. Eine sehr lohnenswerte Weltersteinspielung. »

  4. Patrice Lieberman – Crescendo Magazine

    « Ce n’est pas sans raison que Jesse Rodin intitule son texte de présentation aussi érudit que passionnant « Deux Messes difficiles », car les exigences posées aux interprètes sont redoutables. Si le chef joue ici un rôle essentiel, il a la chance de pouvoir compter sur quatre chanteurs dont la virtuosité confondante -justesse absolue, précision rythmique infaillible, équilibre des voix parfait- domine avec une aisance stupéfiante les nombreuses exigences posées par ces partitions dues à deux auteurs dont les noms ne nous sont pas parvenus mais qui étaient de véritables maîtres issus de l’Europe du Nord, plus que probablement des Pays-Bas méridionaux. (…) Le paradoxe de ces interprétations d’une exceptionnelle qualité de partitions riches et complexes est que, pour être exigeante pour les exécutants, la musique est un enchantement permanent pour l’auditeur. »

  5. Fabrice Fitch

    « The two Masses recorded here have long been known to specialists but have never been recorded. Gross senen is thought to date from about the 1460s and L’ardant desir may be a decade or so later. The first is the more polished of the two but the second is more ambitious and arguably more interesting, even though its flaws are more audible. (…) It needs saying how good it is to be able to hear this music at all, let alone in performances of this calibre. Cut Circle’s approach is almost radically different to the one taken in their earlier Mass recordings (Dufay, Josquin, de Orto): rather than two voices on each part there is just one, and the contrast between them is often striking. Not that homogeneity goes out the window (they sound very well together), but the emphasis on individual lines comes across more sharply, sometimes aggressively so. The greatest virtue of these performances is the clarity of formal articulation, which allows details to speak eloquently. Not only are the differences between the two works easy to hear but so is the way Cut Circle approach each one. (…) The recent turn that Jesse Rodin’s ensemble has taken (since its recording of Ockeghem’s complete songs – 1/21) is intriguing and felicitous. I hope that its current line-up will endure and give us much more. »

  6. Andrea Milanesi – Avvenire

    « Si tratta di pagine che richiedono spiccate doti tecniche di flessibilità, chiarezza nell’enunciazione, sicurezza nell’intonazione e nel fraseggio; qualità che non mancano agli esponenti del Cut Circle, tutti cantanti con dignità di solista, chiamati a cimentarsi nelle audaci trame contrappuntistiche che si intrecciano tra sviluppi verticali (nota contro nota) e flussi orizzontali, nel tessuto armonico come nel tracciato melodico. La «difficoltà di un’opera musicale», si potrebbe concludere con Rodin, è forse un bersaglio mobile, ma di sicuro l’anonimato non è segno di minore qualità. »

Ajouter un Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez peut-être aussi…