Joseph Jongen

Entrevisions. Intégrale des mélodies vol. I

18,00

1CD

Sarah Defrise – soprano
Craig White – piano

Wishlist

REF MEW1993 Categories,

Description

En 2016, Sarah Defrise redécouvre plus de vingt mélodies inédites de Joseph Jongen (1873-1953), certaines conservées dans des cahiers intimes du compositeur. Une telle découverte est un événement important dans le paysage musical belge. La jeune soprano nous offre ainsi le premier enregistrement intégral des mélodies, dont ce disque constitue le premier volume. Nous avons choisi de mettre en regard les œuvres de jeunesse et de maturité du compositeur. Ce disque présente donc un cycle inédit sur des poèmes d’Armand Silvestre (1892), le célèbre cycle de l’op. 25 (1902) dont la première mélodie manquait jusqu’à aujourd’hui, et une sélection de mélodies plus tardives (1909-1928). L’art sensible et subtil de Jongen est porté par l’interprétation intelligente et lumineuse du duo que Sarah forme avec le pianiste anglais Craig White.
Sarah Defrise et Craig White forment un duo depuis 2015. Spécialisé dans la musique française et belge de la fin du XIXe et de la première moitié du XXe siècle, le duo anglo-belge se produit entre la Belgique, la France et l’Angleterre. Musique en Wallonie, célèbre pour son engagement auprès des jeunes interprètes, publie ici leur premier disque.

  1. Six mélodies op. 25
  2. Sept mélodies d’Armand Silvestre
  3. Six mélodies de maturité
  4. Lès Målureûs (Charles Derache)

Informations complémentaires

Poids140 kg
Dimensions12 × 12 cm

3 avis pour Joseph Jongen

  1. Michel Dutrieue – Stretto.be

    « Een bijzonder mooie uitgave, dus. »

  2. Clara Inglese – Crescendo Magazine

    « Entrevisions, est un disque qui crée l’événement. Premier volet d’une intégrale consacrée aux mélodies de Joseph Jongen, ce projet anthologique est mené par la jeune soprano belge, Sarah Defrise, accompagnée par Craigh White au piano. Une vingtaine de ces pièces ont fait l’objet d’une découverte dans les archives de la Bibliothèque du Conservatoire royal de Bruxelles, que Jongen dirigea de 1925 à 1939. […] Sa musique vocale, aux influences ravelienne et debussyste, était jusqu’ici quasiment absente, à quelques exceptions près. Que ces partitions inédites – ni éditées ni enregistrées auparavant – soient à présent révélées au grand jour est une véritable aubaine pour notre patrimoine. Le duo en parfaite osmose que forme Sarah Defrise et Craig White les inscrit désormais dans le répertoire avec précision, finesse et clairvoyance. »

  3. Stéphane Renard – L’Écho

    « Ce rendez-vous d’une grande subtilité associe mélodies de jeunesse et oeuvres plus tardives, tout en révélant un duo dont c’est le premier enregistrement. »

Ajouter un Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez peut-être aussi…