The Pink Lady

Succès populaires de la Grande Guerre

18,00

1CD

Joëlle Charlier – mezzo-soprano
Maxime Melnik – ténor

Tivoli Band

Eric Mathot – direction

Wishlist

REF MEW1889 Categories,

Description

Comment composer dans la tourmente ? Qu’écrire sur les routes de l’exil ? Pourquoi danser quand tant d’autres souffrent ? La collection 14-18 souhaite proposer un portrait musical des années de la Grande Guerre en enregistrant ces musiques « savantes » et « populaires » qui surgirent alors que tout art semblait vain, mais qui, l’espace d’un concert ou d’une soirée, purent servir de réconfort aux civils et aux soldats de Belgique et d’ailleurs.
Mois après mois, alors que le conflit s’enlisait, les artistes et les compositeurs se remirent au travail. Que ce soit par des textes explicites ou par des choix esthétiques qui intégraient des sources plus ‘exotiques’ que la musique allemande, une part de leur production allait refléter l’impact du conflit. En prêtant une oreille attentive à la « musique populaire de guerre » qui figure sur ce disque, il est en tout cas permis d’affirmer que ces répertoires donnaient à entendre le monde qui allait advenir et c’est peut-être là l’essence même de la création musicale.

  1. Holiday’s – Georges LAUWERYNS
  2. C’est la saison d’aimer – Georges LAUWERYNS
  3. La valse rousse – Willem-Jan PAANS
  4. Le charme étrange – Hippolyte ACKERMANS
  5. La canonette – Auguste EGERICKX & Carl MAI
  6. Baron Zeep – Auguste EGERICKX
  7. L’avocate – Hippolyte ACKERMANS
  8. The Most Beautiful Suffragette – Émile SIROUX fils
  9. La sabotine – Hippolyte ACKERMANS
  10. C’est la valse du passé – Willem-Jan PAANS
  11. El Opera Tango – Georges LAUWERYNS
  12. The Pink Lady – Ivan CARYLL
  13. Cabriolet enchanté – Hippolyte ACKERMANS

Informations complémentaires

Poids140 kg
Dimensions12 × 12 cm

5 avis pour The Pink Lady

  1. Pierre Jean Tribot, Crescendo Magazine

    « Au fil de ce disque bigarré et coloré, on découvre ces compositeurs légers belges désormais bien oubliés : Georges Lauweryns, Willem-Jan Paans, Hippolyte Ackermans, Auguste Egerickx, Carl Mai, Emile Siroux fils ou encore Ivan Caryll.
    L’ensemble Tivoli, la mezzo Joëlle Charlier et le ténor Maxime Melnik menés par Éric Mathot sont parfaitement à propos et ils font danser ces mélodies faciles et plaisantes.
    Très différent des autres titres de cette collection 14-18 du label Musique en Wallonie, cet album est un apport important à notre connaissance de la vie musicale belge pendant la Grande guerre. »

  2. Yoshiyuki Ishida, Record Geijutsu Magazine

    « Sound field is unified, clear and light-hearted. Vocal and instruments balance are acoustically pleasant. »

  3. Osamu Horiuchi, Record Geijutsu Magazine

    « American music, music hall, operetta and revue together created this mysterious paradise during the war. Engage you in wanting to see the operetta The Pink Lady. »

  4. Takayoshi Kidokoro, Record Geijutsu Magazine

    « This album is a collection of Belgian music entertainment during the First World War. Ensemble of operettas, movie theatre music, songs. Performed by Belgian musicians created by Belgian label as one of the series to introduce Belgian music culture. Despite under German occupation, sound tone is light as though there is nothing going on in their country. Interesting to know the culture in the city was not necessarily devastated and looking for a momentary entertainment to enrich people’s heart during the war is quite understandable. »

  5. Loïc Chahine, Le babillard.fr

    « Le Tivoli Band se pare d’une vitalité de tous les instants, et son chef Éric Mathot s’applique à mettre en valeur l’écriture sans pourtant donner de leçon. Quelle gentille dramatisation au début de la fantaisie sur Le Charme étrange d’Ackermans ! On croirait voir les actions. Mais l’ensemble sait aussi chanter (L’Avocate lui en donne de belles occasions) — et c’est heureux, car ces passages chantants sont, à notre oreille, les plus séduisants. »

Ajouter un Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez peut-être aussi…