César Franck

Rédemption - Poème-Symphonie d’Édouard Blau

18,00

Wishlist

REF MEW1994 Categories,

Description

Rédemption (1873) est une œuvre charnière. Ode-symphonie, elle se situe à la croisée de l’oratorio, de l’opéra et du poème symphonique – veine qui sera brillamment exploitée avec Les Béatitudes (1879) et Psyché (1887). Rédemption marque également une autre articulation : par cette vaste fresque, César Franck devient « le père Franck », chef de file de la nouvelle école française de composition, le compositeur de la maturité, celui des Éolides (1876), du Chasseur maudit (1881), des Variations symphoniques (1885)… L’organiste se mue en virtuose de grands effectifs orchestraux ou vocaux et prend place parmi les compositeurs majeurs de la période symboliste.

Au fil des saisons de concerts et des enregistrements, l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège est devenu un interprète incontournable de la musique de César Franck. Pour enregistrer cette fresque vocale aux élans wagnériens, qui décrit le triomphe du message du Christ rédempteur sur le matérialisme, l’OPRL est dirigé par Hervé Niquet, passionné par la musique sacrée du XIXe siècle. À ses côtés, le Vlaams Radiokoor et la jeune mezzo-soprano Ève-Maud Hubeaux.

  1. Introduction
  2. Chœur terrestre : « Que le jour monte ou s’abaisse »
  3. Chœur des anges : « Nous venons du ciel »
  4. Chœurs et air de l’Archange : « Où mènent vos chemins ? » – « Les rois dont vous vantez la gloire »
  5. Chœur général : « Devant la loi nouvelle »
  6. Morceau symphonique
  7. Chœur des hommes : « Où sommes-nous ? »
  8. Chœur des anges : « Nous sommes au ciel »
  9. Air de l’Archange : « Le flot se lève »
  10. Chœur général : « Seigneur, oublie l’erreur et la folie »

Informations complémentaires

Poids140 kg
Dimensions12 × 12 cm

6 avis pour César Franck

  1. Nigel Simeone – BBC Radio 3

    « It is an excellent performance. […] The recording itself is impressive: warm and airy, and with real depth. »

  2. Clara Inglese – Crescendo Magazine

    « L’Orchestre Philharmonique Royal de Liège et le Vlaams Radiokoor, dirigés par Hervé Niquet s’illustrent tantôt avec bravoure tantôt avec sensibilité au fil d’un éternel combat entre les ténèbres (le chœur des hommes) et la lumière (le chœur des anges). »

  3. Stéphane Renard – L’Écho

    « Cette vaste fresque tient autant de l’oratorio par son sujet, le Christ rédempteur, que de l’opéra par les accents wagnériens que Franck y distille. […] Et comme l’OPRL a prouvé depuis longtemps que la musique de Franck fait partie de son ADN… »

  4. www.taleamusica.com

    « Il direttore Hervé Niquet dirige con brio e sensibilità il Coro Radiofonico delle Fiandre e l’Orchestra Filarmonica Reale di Liegi; il mezzosoprano svizzerto Ève-Maud Hubeaux è il magnifico arcangelo di questa rarità discografica. »

  5. Aart van der Wal – OpusKlassiek.nl

    « Het allemaal klinkt wel degelijk indrukwekkend: koor en orkest voelen zich in dit repertoire duidelijk als een vis in het water en over het inlevingsvermogen van de mezzo ook niets dan goeds. »

  6. Michel Dutrieue – Stretto.be

    « Hervé Niquet dirigeert hier briljant en gevoelig het Vlaams Radio Koor en het Koninklijk Filharmonisch Orkest van Luik, en de Zwitserse mezzo Ève-Maud Hubeaux, is de prachtige aartsengel in deze heel bijzondere, maar zeldzaam uitgevoerde compositie. […] Warm aanbevolen! »

Ajouter un Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez peut-être aussi…